Anarchiquement vôtre

Salmigondis de mots sans queue ni tête, à ne pas prendre au pied de la lettre. Réflexions sur tout et rien pas toujours au quotidien.

24 décembre 2013

Sans traditions

Il est de coutumes d’offrir des voeux et des cadeaux dans le temps des Fêtes, mais pour tout vous dire, je n’ai jamais tellement suivi les traditions.

Dans ma famille, nous n’échangeons pas de cadeaux entre adultes, nous en offrons qu’aux petits enfants. Il m’arrive aussi de fabriquer leur cadeau : un lit de poupée, un joli sac rempli de matériel pour bricoler, un petit train en bois ou des costumes pour se déguiser. De fil en aiguille je suis un peu marteau.

 

brico_caboche3

 

Cette année, à la fin octobre, il s’est ajouté un quatrième petit-enfant, alors si je ne vous ai pas raconté d’histoires ici plus souvent, c’est que je suis occupée à bercer le nouveau-né.

Je vous souhaite de Joyeuses Fêtes

 

fetes3

 

et

 

Bonne_annee14

Posté par caboche à 12:21 - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires

    Félicitations!

    Tu avais la plus merveilleuse raison de ne pas écrire sur ton blogue : tu berçais bébé!

    Tu bricoles de belles choses pour tes tout petits, c'est inspirant, tu leur donnes les plus beaux cadeaux qui soient : de toi-même, de ton temps, de ta créativité.

    Pour moi qui t'ai connue par tes écrits, tu réussis à être présente dans mes pensées même quand t'as pas le temps d'écrire sur ton blogue, particulièrement en ce temps des Fêtes que tu sauras encore illuminer de toutes les bonnes idées qu'il y a dans ta... Caboche!

    Posté par Zoreilles, 24 décembre 2013 à 12:59
  • @ Zoreilles

    Se connaître par nos écrits, partager des idées, dévoiler nos émotions, faire part de nos convictions, c’est ce que nous permet cette forme de communication que nous utilisons dans nos blogues.
    À plusieurs kilomètres de distances, sans s’être jamais rencontrées, un lien inévitablement s'est créé, surtout lorsqu’il a des … Zoreilles sensibles à l’écoute.

    Posté par Caboche, 24 décembre 2013 à 23:56
  • Rassurant

    Ça rassure de savoir que certaines traditions moins mercantiles que les autres puissent se perpétuer.

    Grand-Langue

    Posté par Grand-Langue, 30 décembre 2013 à 23:52
  • Soyons marginaux!

    @ Grand-Langue

    Il y a toujours un mélange de joie et de tristesse qui m’habite pendant cette période de l’année. Comme si l’orgie de consommation qu’entraîne la fête de Noël mettait un frein à la réjouissance et me mettait à l’envers même si je n’y participe pas.

    Mais ce n’est pas toujours facile d’aller à contre-courant et de bouleverser les traditions.
    Alors, on en crée d’autres. Dans ma famille, on se fait à longueur d’année des « cadeaux » en dehors des diktats des commerçants : on s’entraide, on échange des services, des petits plats mijotés, des produits de beauté faits maison et plein de gestes d’amour. On a chacun nos talents. Moi, j’ai plutôt du talent pour ce qui est de ne pas faire comme tout le monde!

    Posté par Caboche, 31 décembre 2013 à 13:43
  • À toi de même!!

    Tu maternes des petits, je m'occupe de ma mère...C'est à ça que j'ai passé mon temps des Fêtes, et ce n'est pas vraiment facile, mais il faut ce qu'il faut. J'ai aussi décidé que l'an prochain, c'en sera fait des cadeaux. Nous ferons, par contre, un échange d'objets, un genre de recyclage de ce qui ne nous sert pas mais qui peut faire le bonheur d'un autre, ça peut même aller jusqu'à la blague... mais à condition de ne pas débourser plus de 25$ si nécessaire. L'idée se peaufinera d'ici le prochain Noël, qui j'espère, sera moins éprouvant que ce dernier ;-(
    Je t'appelle très bientôt!

    Posté par Jo, 04 janvier 2014 à 18:15
  • @ Jo

    Qu’est-ce que je pourrais bien ajouter comme commentaire après s’être presque tout dit au téléphone pendant une heure et demie?

    Nous avons déjà fait ce genre d’échange d’objets à recycler avec une variante qui devrait te plaire. Surveille le prochain billet, j’ai l’intention de parler de la préparation du prochain Noël.

    Posté par Caboche, 04 janvier 2014 à 23:16

Poster un commentaire