Anarchiquement vôtre

Salmigondis de mots sans queue ni tête, à ne pas prendre au pied de la lettre. Réflexions sur tout et rien pas toujours au quotidien.

20 février 2014

Recyclage 101

« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. » Antoine Laurent de Lavoisier (1743-1794)

 

Comme vous pouvez le constater, On n’a pas inventé le recyclage  et ce n’est pas d’hier qu’on en parle. Bon, je sais, je charrie un peu, trêve de plaisanterie, oublions Lavoisier.

Pour ceux et celles qui me lisent depuis quelques années, vous savez que je suis une fan finie du recyclage et de la récupération. Je recycle des vieux vêtements, du vieux bois, des vieux meubles, rien ne me résiste.  (Il m’arrive même de récupérer quelques bonnes idées chez d’autres bloggeurs pour écrire un billet).

Comme une image vaut mille mots, voici donc en photos quelques-unes de mes réalisations illustrant comment on peut récupérer un vieux bas, un vieux chandail, un vieux drap, une vieille nappe et pourquoi pas une vieille tout court qui s’amuse à créer.

En espérant que ce court billet incitera des consommateurs compulsifs  à changer leurs habitudes de consommation.

 

1couture_cadeau 011

Tablier d'enfant fait à partir de tissu imperméable ayant servi à faire des couches pour bébé.

2couture_cadeau 019

Doudou faite de retailles et vieux vêtements.

3couture_cadeau 021

Doudou pour le petit dernier. Étienne le mordille. Sa grande soeur l'appelle Clowndy.

 

4couture_cadeau_martin 001

5couture_cadeau_martin 004

Petite veste réversible et matelassée. Elle tient Judith au chaud. Retailles, récup de vieux vêtements.

 

6sac_fannyl 003

Sac de princesse. Vieux drap, taie d'oreiller, dentelle.

 

7sacs 001

Sac magasinage. Tissu récupéré d'une vieille chaise de jardin.

 

8couture_cadeau 001

Cheval bâton. Il s'appelle Bruno. Ariane l'adore. Vieux bas.

 

9chapeau

Transformation d'un chapeau qui ne cachait pas les oreilles et que je ne trouvais pas assez chaud par temps froid.

Posté par caboche à 11:31 - Commentaires [10] - Permalien [#]

Commentaires

    Ça fait du bien de voir ça. Vos créations sont non seulement belles mais ajoutent de la valeur à des tissus ou autres matériaux que l'on croyait finis.

    Je dois dire qu'avant de prioriser le recyclage, je préconise la consommation minimale mais une fois créés, certains matériaux auront une longue vie grâce à vous, sans parler de la qualité et de l'utilité de vos idées réalisées.

    Grand-Langue

    Posté par Grand-Langue, 21 février 2014 à 20:37
  • @ Grand-Langue

    Je préconise aussi la consommation minimale, celle qui répond vraiment à un besoin. La publicité crée des besoins factices. Si on réfléchissait avant d’acheter plutôt que de répondre impulsivement à la publicité, à une mode, à des conventions sociales, on consommerait différemment.
    Recycler ou réparer des biens qu'on possède déjà, éviter le gaspillage, c'est aussi une question de valeur. J'aimerais bien que mes petits-enfants soient conscients de cela.

    Posté par Caboche, 22 février 2014 à 09:07
  • T'es géniale!

    Je suis tellement épatée, Caboche! Tu es créative et habile. Tes recyclages sont joyeux et utiles, attachants (je dirais même craquants!...) et pratiques, ils créent de la bonne humeur et une douce chaleur. Ton cheval bâton, ton chapeau 3 dans 1, ta petite veste réversible, les doudous, les bavettes. Tu fais ce que tu veux avec une machine à coudre, toi?

    Tu as réussi à transmettre ta passion et ton idéologie, à ta famille, à tes petits-enfants, et à nous aussi. Parce que ton art est communicatif. Bravo et merci d'avoir partagé.

    Posté par Zoreilles, 23 février 2014 à 08:52
  • Charmant

    Caboche,

    Bravo! Ce tu fais est fascinant. Tu ne fais pas que récupérer, tu produis des œuvres d'art attirantes. Elles procures de belles émotions.

    La récupération, c'est nouveau comme phénomène. On a fait des pas de géant. Cette valeur est maintenant largement répandue dans la population. Mais, on oublie une dimension importante: la durée de vie intentionnellement réduite. J'ai acheté un congélateur usager au début des années 70. Il fonctionne encore. J'ai encore un rasoir électrique que j'avais eu en cadeau à la même époque. Je pourrais citer des exemples plans scandaleuses. Mais je crois que dans l'industrie automobile on fait du progrès.

    Posté par Jacksss, 23 février 2014 à 20:43
  • @ Zoreilles
    Ton commentaire me fait vraiment plaisir et m’encourage à poursuivre dans le « rafistolage », mais surtout dans la création, c’est ce qui me plaît.
    Je crois avoir transmis cette idéologie de la récupération à mes enfants. Je leur en ai cousu des vêtements, des robes de poupées et surtout des costumes d’Halloween à partir de peu de choses.
    J’ai une garde-robe pleine de costumes que je prête à chaque année. Le plus demandé : Les Télétubbies
    La semaine dernière, ma petite-fille de 6 ans, qui était fasciné par le petit fauteuil que j’avais fabrique pour son « Furby », m’a demandé si je pouvais lui montrer à coudre.

    Posté par Caboche, 23 février 2014 à 23:46
  • chère Caboche, j'apprécie tout particulièrement tes doudous, mais les autres objets aussi, j'aime les personnes créatives

    Posté par ze courlis, 24 février 2014 à 09:04
  • @ Jackss
    Tu mentionnes une dimension importante reliée au gaspillage et à la surconsommation, celle de la courte durée de vie des produits de consommation. On programme de différentes façons la mort des appareils électriques ou électroniques. Il est souvent impossible de réparer les appareils.
    Les groupes écologistes se penchent sur ce problème de l’obsolescence programmée et aimeraient qu’il y ait des lois visant l’industrie pour que cela cesse.

    C’est sûr que mes petits gestes de recyclage et de récupération ne sauveront pas la planète mais, à très petite échelle, ils m’amènent à consommer de façon plus raisonnable, ils transmettre aussi à mes petits-enfants mes valeurs et surtout ils me permettre d’exprimer ma créativité et de m’amuser.

    Posté par Caboche, 24 février 2014 à 09:31
  • @ ze courlis
    Les doudous, les jouets pour les enfants, c’est ce qu’il y a de plus agréable à imaginer et à confectionner. Je n’ai pas besoin de la « thérapie de l’enfant intérieur » pour retrouver mon cœur d’enfant, je l’ai jamais perdu.

    Toi, ta créativité s’exprime par la photographie. Bien que je ne commente pas souvent sur ton blog, je le fréquente toujours assidument et je suis toujours éblouie par tes réalisations.

    Posté par Caboche, 24 février 2014 à 09:44
  • Cœur d'enfant

    Quand on voit ces magnifiques réalisations, on sent bien que tu n'as pas perdu ton cœur d'enfant. Impossible de ne pas sourire en voyant les doudous colorées.
    Une récupération très vivante.
    Ta petite-fille de 6 ans qui te demande pour apprendre à coudre, un beau cadeau pour une mamie!

    Posté par Canneberge14, 24 février 2014 à 15:55
  • @ Canneberge14

    Le cœur d’enfant, je crois que je ne l’ai jamais perdu. Pour moi, toutes les occasions sont bonnes pour jouer, inventer, créer.
    Mes 4 petits-enfants sont de beaux cadeaux de la vie.
    Merci pour ta visite.

    Posté par Caboche, 24 février 2014 à 23:54

Poster un commentaire