Anarchiquement vôtre

Salmigondis de mots sans queue ni tête, à ne pas prendre au pied de la lettre. Réflexions sur tout et rien pas toujours au quotidien.

02 mai 2012

Initiation précoce

L’enfant du XXIème siècle est un être, à plusieurs points de vue,  éminemment précoce pour son âge. J’ai pu le constater un matin de la semaine dernière. J’étais chez ma fille lorsqu’arriva l’heure d’aller conduire la petite âgée de 17 mois à la garderie. C’est une enfant souriante, sociable, plutôt collaboratrice et qui sait ce qu’elle veut. Debout sur un tabouret, elle regardait par la fenêtre des élèves de l’école secondaire voisine qui défilaient dans la rue. -          Ma... [Lire la suite]
Posté par caboche à 00:26 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

03 avril 2012

Des tours de vieux

Peut-être connaissez-vous  des vieux, un peu ratoureux, qui  jouent des tours.  Ils sont drôles, moqueurs ou cyniques,  même  tristes parfois. Mais ce n’est pas de cela dont je veux vous parler. Bien que …   Dans mon quartier il y a des tours d’habitation pour les personnes âgées autonomes.  Elles s’élèvent tout  en hauteur le long de la rivière, et peuvent contenir facilement plus de cents logements. Un genre de « Club Med »,  tout inclus : clinique médicale, pharmacie,... [Lire la suite]
Posté par caboche à 00:07 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
13 février 2012

Rêve prémonitoire

Avant d’aller dormir Il m’arrive d’avoir « un petit creux ». Ce soir-là, pour combler ma faim j’avais avalé un croûton de pain et quelques tranches de rôti de porc à l’ail. J’aurais pas dû. Ma nuit fut plutôt agité. À peine tomber dans les bras de Morphée, je faisais un rêve étrange.   J’arpente les rues de Montréal.  Il  fait sombre. Par mesure d’économie, on n’a allumé qu’un réverbère sur deux.   De peur d’être attaquée par des gangs de rue, j’essaie de  presser le pas. Mais j’avance... [Lire la suite]
Posté par caboche à 23:01 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
27 janvier 2012

Une histoire en or

Cette histoire est un prétexte pour vous présenter des jolies photos d’une Abitibienne de souche. J’ai quelques amis qui ont émigré dans leur propre pays.  Ils viennent de la Gaspésie, de la Beauce  ou de l’Abitibi et ils habitent à Montréal depuis plus de 40 ans.   Lorsqu’ils me parlent de leur coin de pays,  leurs yeux s’illuminent, et quand  ils évoquent la mer, les forêts ou les grands espaces, c’est toujours avec beaucoup de nostalgie. Et bien moi, la Montréalaise, née les deux pieds dans le bitume,... [Lire la suite]
Posté par caboche à 16:56 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
14 décembre 2011

Quand on revient de loin.

Après une longue absence sur ce blogue, comment raconter brièvement 7 mois de cauchemars? Comment intéresser des lecteurs (s’il en reste) impatients qui préfèrent généralement les histoires drôles ou salaces, écrites en 140 caractères? Devrais-je utiliser 7 lignes, 7 paragraphes ou 7 chapitres pour décrire 7 mois de descente aux enfers?   1-    Chronologie. Avril 2011. La neige a fondu. Sur la pelouse restent encore quelques plaques de glace grisâtre. Le temps est doux. L’heure a sonné du grand ménage du... [Lire la suite]
Posté par caboche à 22:45 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
17 avril 2011

Noir comme chez le loup

  Après 5 mois d’hiver où la nuit s’étend à n’en plus finir, juste au moment où le soleil décide de veiller tard, à l’instant même où ça sent bon le printemps,   voilà que le gouvernement du Canada nous plonge dans une grande noirceur qui pue le ratourage et l’hypocrisie.       Les meutes de loups sont lâchées.  Elles se déguisent, qui en Bleu, en Rouge ou en Orangé,  pour faire un ravage dans la bergerie. Et quelle question, ces affamés de pouvoir nous posent-ils? « Comment... [Lire la suite]
Posté par caboche à 11:22 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

21 janvier 2011

Petites exaspérations du moment

Les imbéciles heureux m’exaspèrent. Les ayatollahs de tout acabit m’excèdent au plus haut point. Qui est le plus imbécile : de celui qui a conçu cette publicité ou du comédien qui a accepté de la présenter? Je fais référence ici à la pub anti-tabac : « Un dehors sans fumée » dans laquelle le comédien nous explique, avec un air angélique, qu’il doit courir avec son fils en se bouchant le nez pour traverser le nuage de fumée secondaire à l’extérieure d’un édifice. Le témoignage mélodramatique se... [Lire la suite]
Posté par caboche à 00:03 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
31 décembre 2010

Le retour

Certains me pensaient enfouie sous une congère, d’autres m’imaginaient perdue dans le triangle des Bermudes. C’est bien mal me connaître, moi qui adore l’hiver. Alors, je vous reviens, comme ça, sans excuses, sans préambules, histoire de formuler des vœux … pieux pour la nouvelle année. Un peu naïve, un peu fleur bleue, les années accumulées n’ont pas réussi à me désabuser complètement du genre... [Lire la suite]
Posté par caboche à 10:06 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
18 novembre 2010

La politique en bref ... histoire de bâillon …

Y a-t-il quelque chose à faire? Y a-t-il quelque chose à dire? Ils aimeraient tant qu’on se taise Nos dirigeants qu’on ne cesse de maudire.                       . Pourtant ça tombe sous le sens. Toutes leurs histoires puent. Je ne veux plus les entendre. Je les ai assez vus. J’ai la colère à fleur de peau. Un goût amer de corruption. Dégoûtée, j’en ai plein le dos. ... [Lire la suite]
Posté par caboche à 00:48 - Commentaires [13] - Permalien [#]
09 octobre 2010

Les p'tits papiers

Laissez  parler les p’tits papiers Suis-je influencée par l’actualité ou ai-je peur de perdre subitement la mémoire, je ne sais trop. Le fait est que dernièrement je me suis procuré un gros agenda pour y inscrire tous les faits et gestes de mon quotidien, et ce à la minute près. Je me suis dit : Caboche, tu dois être prête à toute éventualité dans la vie pour qu’on ne t’accuse jamais de maquiller la vérité. Tiens, à titre d’exemple, si vous me demandiez, dans 5 ou 10 ans,  ce que j’ai fait le 2... [Lire la suite]
Posté par caboche à 23:36 - - Commentaires [9] - Permalien [#]